Forums de discussion publique » 1: SUJETS DIVERS » Se contenter du moins pire?
Ajouter commentaire
 
Smily01
06/06/2012 08:48
Je suis d'accord avec toi. C'est vrai que ce n'est rien du tout en fait... Y'a des choses bien pire que ça. Je pense toutefois qu'avoir l'herpès ne nous condamne pas au moins pire. Au contraire, cela nous pousse à trouver le meilleur!!! Plusieurs personnes ont de la difficulté à trouver l'amour. De notre côté, notre partenaire doit être ouvert et mature afin de développer la relation dans la confiance et l'amour.



Je pense tout de même que, à cause des tabous sociaux, il existe une barrière (surmontable) entre l'amour et nous. Le moment de révéler le douleureux secret. Après cette étape, tout roule!
 
 
Minouche
08/06/2012 23:53
Bravo pour ce billet Lauriane26,



Je crois que tu dis tout haut ce que plusieurs pensent tout bas...



Moi aussi j'ai eu l'impression qu'on se contentait de moi étant donné la situation. Résultat, maintenant je n'ai pas vraiment le goût de faire de nouvelles rencontres car je me dis que ça ne mène nul part et je n'ai pas envie d'être en quelque sorte un prix de consolation...



Ceci étant dit, je crois encore que c'est possible de rencontrer l'amour sur le site mais disons que la motivation est peut-être moins présente qu'elle l'était



Bonne chance à tous !!

 
 
SiBylline
16/06/2012 01:10
Je dois avouer que je baisse mes critères de sélection; être trop à cheval sur ce que je recherche, ça ferme la porte à des gens extraordinaires et qui vivent la même chose que moi.



Je ne suis pas encore rendu au stade de l'acceptation, je vis mon deuil.

Je suis un cours très stressant et j'ai une crise; ça m'empêche de courir, de suivre, j'tannée. La gestion du stress c'est important.



 
 
ContagiousMind
19/07/2012 23:04
Bonsoir à tous,



Je suis nouvellement inscrit ici, j'apprécie vous lire et enfin je peux m’ouvrir un peu sur ce que je vis depuis 2 ans. Par contre, je trouve le sujet actuel intéressant et si vous me le permettez, j’aimerais bien partager mon opinion sur la question.



Avant d’être au fait que des sites pour « Hyper » personnes comme nous existaient, je parcourais quelques autres sites connus en me disant que le moment où je rencontrerais quelqu’un, je lui expliquerais les inconvénients avec lesquels je venais et quelle serait en mesure de choisir si elle accepte les risques ou non. Pourtant, je me suis rarement rendu au point d’avoir à le dire! Lol



Je crois que la numérisation des rencontres a eu comme effet de désensibiliser les gens face à la réalité et que nous nous comportons comme des consommateurs, feuilletant un catalogue :

- Celle-ci est plus belle que l’autre…

- elle n’est pas assez grande/petite,

- je n’aime pas son nez…

- elle est cute, mais y’en a peut-être une plus belle…



Puis je me demande comment ça va se passer ici… je me suis dit que ça allait peut-être permettre aux gens d’être plus réalistes (sans être moins exigent). Je me suis dit que ce genre de situation, condition, infection… était un évènement qui permettait de s’ouvrir davantage sur la vie, d’apprécier davantage l’imperfection, etc…



Pour terminer, j’aimerais dire que je crois que l’on vit avec notre infection de la façon dont on la perçoit. Donc si on la voit comme étant une limitation, quelque chose de négatif et de pas beau… notre vie se modèlera de la même façon. Au contraire, si l’on mord dans la vie autant qu’on le faisait avant et qu’on ne se considère pas à part, notre vie sera aussi belle que si rien ne nous était arrivé.

 
 
Aliass
22/07/2012 02:29
... j'aime bien ce que CM vient d'écrire sur les sites de rencontres ; j'ai toujours eu du mal avec ce côté "conso"..... que du prends en plein dans la figure quand un mec te demande ta photo.... sans même avoir la délicatesse de t'envoyer la sienne ! De sujet, tu deviens immédiatement objet, et ça, c'est insupportable...

Alors ensuite on marchande avec notre réalité intérieure, et l'autre, la vraie...

Mais déjà se poser la question est signe d'une certaine noblesse d'âme, merci CM, ca fait du bien !

Je vous souhaite à tous de belles rencontres, amicales et autres...
 
 
hello100
15/08/2012 20:29
Bravo je pense comme vous autres faut pas se laisser abattre à cause de l'herpès la vie continue et très il y a plus de gens qui portent ce virus et qui ne sont pas au courant .
 
 
ZiliZen
15/12/2012 09:30
Bonjour,



Je sais que cette conversation date un peu, mais j'ai tout de même envie d'y ajouter mon grain de sel.



Pour ma part, j'ai appris que j'avais l'herpès génital depuis un an et demi environ. J'ai eu une seule poussée. Suite aux judicieux conseils de mon médecin, j'ai décidé de consulter une sexologue. Ô prise de conscience: certains "problèmes" émotionnels étaient présents en moi bien avant la découverte de ce virus dans mon corps. À commencer par le défi d'apprécier mon corps tel qu'il est et la peur du rejet.



L'herpès a simplement mis en lumière des trucs que j'avais à régler mais que je refusais de regarder en face. Je ne dis pas que j'ai totalement relevé mes défis personnels, mais au moins je reste dans l'action et je sens que je chemine.



La preuve, je vais sortir de ma coquille pour la première fois depuis un an et demi ce soir pour participer au souper de Noël de ce site au bar Le Pourvoyeur ! C'est une autre étape pour moi ! Je renoue avec ce besoin fondamental de jaser avec du monde, de partager des idées et du vécu, d'avoir du plaisir autrement que seule dans ma maison avec des passe-temps somme toute enrichissants.



Oui, le piège de la "consommation" sur les sites de rencontres est présent. Je garde à l'esprit que si je feuillette les photos et les profils comme un catalogue Sears, quelqu'un le fera sans doute aussi envers moi. Sans se donner la chance d'aller au-delà de l'image. D'où mon grand besoin de sortir et de rencontrer du "vrai" monde en chair et en os ! Mais je peux-tu vous dire que j'ai quand même un p'tit trac là...



Au plaisir de poursuivre la réflexion... et l'action avec vous ! xx
 
 
Les commenaires de forums publiés ici sont de nature publique. Toutes les heures sont en heures normal de l'est HNE ou heures avancé de l'est HAE -  BST