Forums de discussion publique » 1: SUJETS DIVERS » Expérience personnelle
Ajouter commentaire
 
Smily01
01/06/2012 10:53
Bonjour à tous,

J'ai besoin d'écrire mon expérience. Un peu pour me faire du bien et beaucoup pour donner de l'espoir à ceux qui ont eu récemment ce diagnostic.

J'ai attrapé le virus à l'âge de 23 ou 24 ans, je sais plus. J'ai 34 ans maintenant. J'étais une jeune fille en pleine quête d'amour. Je cherchais mon homme et avais du mal à trouver. Mes amis avaient des enfants et moi, je me promenais de relations en relations. Je me suis donnée trop souvent à des hommes qui ne méritaient pas de m'approher à plus de 100 pieds. Je ne m'aimais pas vraiment en fait, c'est ce que je pense maintenant. Je me gaspillais à cette époque. Puis, le diagnostic est tombé.

Herpès... Quel mot difficile à entendre, à dire... Un choc terrible. J'ai eu l'impression que je mourrais, pas physiquement mais moralement. Je ne méritais pas d'amour, la vie m'avait punie pour n'avoir pas pris soin de moi avant. Jamais je ne connaitrai le grand amour, je n'aurais jamais de famille. C'est l'un des pires moments de ma vie et, même si cela fait très longtemps, ça brûle encore quand j'y pense.

Un sentiment de dégoût m'avait envahi. J'étais éteinte. Il a fallu du temps pour lècher mes plaies. je ne sais plus combien de temps... J'ai rencontrer des gars et je ne savais pas comment agir. Je savais que je devais en parler absolument mais je ne savais pas comment. Il s'agissait seulement de débuter une phrase, n'importe laquelle mais rien ne sortait.

C'est là que le courage entre en ligne de compte. Il faut faire preuve de courage et de respect. Respect de l'autre mais aussi de SOI!!!!

J'ai eu quelques relations durables par la suite. À chaque fois que j'avouais mon état, c'était très difficile à faire pour moi, mais toujours bien reçu. La réaction que j'anticipais n'était jamais telle. Tous on accepté ma condition et avaient de l'empathie pour moi. Je ne les dégoûtais en rien.

C'est bien arrivé une fois où un gars a pris ses jambes à son cou. Il s'est même caché derrière un journal lorsqu'il m'a revu... Hahaha! Quel minable! Je l'ai échappé bel!!

Ce qui a changé depuis, c'est que je dois choisir mon partenaire. Ce doit être absolument quelqu'un de confiance et mature. Cela fait donc un filtrage naturel qui m'a frustré au début mais qui, plus tard, allait rapporter gros.

J'ai rencontré l'homme de ma vie il y a 6 ans. Un "non-infecté" si vous voulez. Il a accepté ma condition et n'a pas peur. Il est vrai qu'il a fallu qu'on s'adapte mais, on y ai arrivé. On vie heureux maintenant depuis plusieurs années. Ma sexualité se développe de jour en jour ( eh oui! Encore!) Je m'ouvre enfin à la vie. Nous désirons avoir un enfant et fonder notre nid.

Je voulais exprimer tout cela afin de donner espoir aux femmes et aux hommes qui n'e voient pas pour l'instant. Je vous comprends très bien et suis sensible à ce que vous vivez. Comme disait YoGuy, on ne peut pas sauter d'étape... C'est petit à petit qu'on y arrive.

Certains disent que l'hepès ne se guérit pas. Je crois qu'ils ont tort. La seule façon de guérir est de l'accepter et de dédramatiser. La guérison est donc possible.



Je vous remercie d'avoir développer ce site. J'aurais vraiment aimé avoir cela lors de mon diagnostic.



Bon courage à tous, vous êtes magnifiques!



xxx
 
 
missmag
07/06/2012 22:28
oh mon dieu on dirais que dans ton histoire tu me décris moi j'ai eu le diagnostic il y a 2 jours moi qui jouissait d'une vie sexuelle correct mais il a fallu une fois j'ai eu beau me protèger mes les condom ne sont pas a toute épreuver et pete des fois et bien oui la malchance a poser ses griffes sur moi j'ai seulement 20ans je sais plus ou me mettre la tête et mes rêves de petite fille ou de compte de fée sont anéantie je sais pas comment je vais faire maintenant lorsqu'un garcon vont m'approcher
 
 
Smily01
07/06/2012 23:41
Missmag: C'est très dûr de recevoir ce diagnostic. Je suis navrée... Pour le moment, tu dois voir tout noir, mais je t'assure que ça passera. N'hésite pas à venir me parler si tu en as besoin. Je me suis inscrite sur ce site pour partager mon expérience avec des gens atteints comme moi. Il n'y avait pas de site comme celui-là quand j'ai su pour moi. Je pense que d'en parler avec des gens qui sont passés par là fait beaucoup de bien. c'est ce qui m'a manqué.



Soufrir1en1silence: Tu peux venir me parler quand tu veux.



Bonne chance à vous 2.
 
 
Smily01
09/07/2012 07:48
Souffrir1ensilence1



Je ne peux pas non plus te parler... Ce sont les membres privilège qui peuvent nous contacter seulement... Vraiment dommage...
 
 
estimedesoi
06/08/2012 17:13
Bise33, je pense exactement comme toi!

pas facile de toujours se demander ce que les autres vont penser... vais-je demeurer seul pour toujours? d peur que l'on n'accepte pas ce petit quelquechose qui est maintenant en moi!?!
 
 
Les commenaires de forums publiés ici sont de nature publique. Toutes les heures sont en heures normal de l'est HNE ou heures avancé de l'est HAE -  GMT