Forums de discussion publique » 5: HERPÈS GÉNITAL » Nouvellement atteinte...
Ajouter commentaire
 
mini21
05/01/2017 23:14
je comprends pas la question pk sans sexualité
 
 
Étoiles69
07/01/2017 02:03
Bonsoir, Je comprend ton découragement, je le suis aussi...mais donne toi la chance de voir différament .... Regarde le site ;www.sosherpes.com..... tu peux appeler aussi SOS herpès... les personne peuve te donner des trucs. Va lire sur le blogue ; mon petit bobo... Vient au groupe de soutient... moi le groupe m'aide à voir les choses différemment, à comprendre, bcp de soutient, d''entraide de trucs.... vient voir...
Amicalement Cé!!!
 
 
cloud95
08/02/2017 00:08
Bonjour, He viens d'apprendre mon diagnostique: herpès génital de type 1. Je suis avec mon conjoint depuis plus d'un an, il le prend si de rien n'était alors que pour moi, c'est très difficile à vivre. Il n'a jamais rien développé alors que moi j'ai des symptomes et j'aurais besoin d'en parler. J'ai plein de questions sans réponses, il n'est pas ouvert à la discussion et je me sens seule dans le processus ... Y a-t-il des groupes de discussion à Québec?
 
 
Fbelanger
21/01/2019 19:45
Bonjour. Je viens d’apprendre que je suis atteint d’herpes type 2. Mon medecin ne m’a rien expliquer a part me dire de faire attention et de prendre le valtrex durant 3 jours... malheureusement, c’etais ma première crise alors je l’ai rappelé et il m’a tout simplememt dit de la reprendre. Alors que je suis retourné a la pharmacie chercher ma prescription, la pharmacienne m’a poser des questions et m’a expliquer qu’il faut un traitement different pour la première crise alors j’ai prit 2 comprimé de 500g pendmat dix jour, j’ai encore quelque demengeaisons, mais tres superficiel. Que devrais-je faire selon votre experience?
 
 
Yeuxbleus15
10/08/2019 12:55
J’ai reçu le diagnostique d’herpès de type 1 au niveau génital en décembre 2018 à l’âge de 23 ans et depuis j’ai beaucoup de difficulté à vivre avec la nouvelle. Je ne suis pas capable de me pardonner d’avoir baissé ma garde et à cause de cela avoir attrapé ça. Ça me tue de savoir que je suis « pogné » avec ça toute le reste de ma vie. Depuis ce temps j’ai rencontré deux gars et les deux très intéressé par moi, mais au moment que je leur annonce, ils ne veulent plus continuer la relation... C’est très difficile de se faire rejeter. Les deux m’ont dit pour pas se sentir comme des esti de caves « Tu vas finir par rencontrer quelqu’un qui va l’accepter » ... Me faire rejeté ne m’aide pas dans mon cheminement d’acceptation. Pourquoi un feu sauvage sur la bouche ne fait pas peur au gens, mais en entre les deux jambes ont capote avec ça?!? Je suis perdue et j’ai peur de ne plus jamais avoir une relation amoureuse saine et une vie sexuelle active.
 
 
Les commenaires de forums publiés ici sont de nature publique. Toutes les heures sont en heures normal de l'est HNE ou heures avancé de l'est HAE -  BST