VIH Témoignage : Le SIDA et moi

L'amour et le VIH SIDA 2

Témoignage d’un partenaire non-infecté par le VIH – SIDA

Source : Le courrier de Louise Deschâtelets, Journal de Montréal – 08-03-2011

Voici un article paru dans le Journal de Montréal racontant le témoignage d’une personne non-infectée partageant sa vie avec une personne vivant avec une ITS – IST , soit le VIH – SIDA.

Le Sida et moi

Je suis une femme séronégative qui vit une très belle relation d’amour avec un homme séropositif ( VIH – SIDA )  et qui souhaite sensibiliser les gens qui ont encore peur de cette infection. C’est vrai que c’est grave et qu’on ne doit pas la prendre à la légère. Mais au delà de ça, derrière cette maudite infection, se cache un être humain qui ne demande qu’à être aimé. Dés que j’ai vu cet homme, je l’ai aimé.

Le choc de l’annonce – porteur du VIH – SIDA

Quel choc que j’ai eu lorsqu’il m’a fait part de « son secret » ( atteint du VIH – SIDA ). Mais je n’ai pas eu envie de m’enfuir à toutes jambes. Certes, je ne le connaissais pas encore suffisamment pour affirmer être en amour. J’aurais pu passer tout droit et me convaincre qu’il y en avait un autre à aimer quelque-part. Mais j’ai consciemment voulu m’informer avant de prendre une décision.

Une infirmière spécialisé sur cette question  m’a confirmé qu’après plusieurs années d’expérience à côtoyer des couples discordants (un séropositif et l’autre séronégatif), elle n’avait jamais été témoin d’une contamination!!! Les femmes séropositives qui veulent avoir un enfant peuvent désormais mener leur rêve à terme. L’espérance de vie d’une personne séropositive est maintenant quasi normale, et la trithérapie fait des miracles.

Le condom fait partie de notre relation mais nous avons quand même une très belle vie sexuelle. « Son secret » est devenu « notre secret » et compte tenu des préjugés, je respecte son choix de rester discret.  Je suis heureuse et je ne regretterai jamais mon choix. Si un jour la vie nous sépare, ce ne sera certainement pas le VIH qui en sera la cause.

Une femme heureuse et en amour

Réponse de Louise Deschâtelets

Par votre ouverture d’esprit et votre envie de partager le fruit, vous posez une pierre dans l’édification d’une structure sociale visant à favoriser l’acceptation de la marginalité. Plus il y aura de gens qui oseront dire leur vérité, aussi difficile à entendre soit-elle, plus les autres seront enclins à ouvrir leur esprit et abattre leurs ornières pour entrer dans le processus d’acceptation et d’inclusion.

Un commentaire

  1. claudia
    28 avril 2011
    Reply

    bonjour parlant de la normalite de l’esperance de vie d’un seropositif.selon vous madame de combien des annees?parceque moi je decouvert ma seropositivite il y a de cela 5mois.et vous au courant de la la mise en circulation de nouveau produit a base de l’herbal qui as montre de vertu tres remarquable en ce qui concerne la baisse de load virale?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *